Vigilance face à l’extrême-droite

Pourquoi le SNAC FSU se mobilise contre l’extrême droite

Les dernières élections - municipales, européennes, départementales, régionales – montrent que la montée du vote d’extrême droite représente une menace de premier plan. Dans cette période de crise intense et de décrédibilisation de l’alternance « de gauche », le vote pour le FN et ses alliés devient, pour une part grandissante de la population, le vote ultime de contestation.
Le Front National se présente désormais comme un parti démocratique légitime. Il gomme soigneusement son histoire et sa nature et récupère en vrac tous les thèmes qui lui semblent porteurs. Porté par la vague électorale et la désespérance généralisée, il cherche à rafler de plus en plus large. La multiplication de ses « appels », « cercles », « collectifs » pour tous les publics et sur tous les sujets montre l’ampleur de la « stratégie du vautour » mise en place. Et c’est bien sûr en confrontation ouverte avec les syndicats.

Peu à peu les idées et les mots de l’extrême droite se diffusent sans contre-feux dans les médias et le discours public.

La Culture est concernée au premier chef. Le SNAC a décidé de se mobiliser sur la question (Congrès de 2015) pour identifier les points cruciaux, signaler les dérives racistes, anti-démocratiques, révisionnistes... qui remettent quotidiennement en cause les valeurs qui sont les siennes et les domaines de compétence des agents qu’il représente.

C’est une lutte sociétale globale qui nécessite une réponse collective.
C’est pourquoi le SNAC participe au groupe de réflexion interne à la FSU, soutient les actions de l’Intersyndicale « Unis contre l’Extrême Droite  » , et fait partie de Visa(Vigilance et initiatives syndicales antifascistes), une association intersyndicale créée il y a 20 ans pour relayer et aider le combat antifasciste des organisations syndicales.


Articles de cette rubrique

  • « Pour l’unité syndicale face à l’extrême droite »

    Appel de VISA- Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes
    Paris, le 19 décembre 2016
    La situation a rarement été aussi grave depuis février 1934 et les défilés de ligues fascistes. Comme à cette sombre époque, les organisations d’extrême droite tentent d’occuper la rue et la parole raciste se (...)

  • La déroute de Verdun…

    Une comédie grotesque s’est jouée ces derniers jours autour de la commémoration de la bataille de Verdun.
    Le programme de l’événement avait prévu le soir un grand concert avec un chanteur médiatique pour rassembler les milliers de jeunes invités à participer à cette journée de mémoire. Le choix de la (...)

  • La Culture, enjeu des élections régionales ?

    La campagne électorales pour les régionales de décembre 2015 a commencé très tard. Mal expliquée et mal comprise, la réforme territoriale va devenir l’enjeu d’un combat politique qui excède très largement son propos initial.
    La montée du Front National est donnée comme irrésistible, le FN devenant LE (...)

  • Paris : Des agressions racistes contre le cirque Romanes

    Le cirque Romanes, installé en juin par la ville de Paris dans les beaux quartiers de la porte Maillot, est victime depuis un mois et demi de dégradations et de vols à répétition : caravanes défoncées, boîtier internet brûlé, réseaux coupés, costumes volés, photos détruites... Des propos anti-roms et des (...)

  • VISA : « Lumière sur mairies brunes »

    Composé par Vigilance et initiatives syndicales antifascistes (VISA), ce livre est une « boîte à outils ». On y trouve le récit détaillé des faits et méfaits du Front national et de ses alliés au terme d’une année d’exercice du pouvoir municipal dans les quinze villes qu’ils occupent depuis le printemps (...)

Partager cette page