Situation de crise aux Beaux arts

L’intersyndicale FSU-SUD alerte sur l’aggravation de la situation aux Beaux-Arts de Paris. Le directeur de l’établissement, à une semaine de la fin de son mandat, a en effet transmis par mail à des personnes non autorisées un dossier à charge contre un agent de l’Ecole le samedi 1er septembre, portant gravement atteinte à sa dignité.

Ce dossier, établi à la demande du directeur par des avocats payés par l’Ecole, contient en outre des témoignages d’agents recueillis sous le sceau de la confidentialité. Des réactions d’indignation ont été transmises à la direction adjointe depuis le lundi 3 septembre.

Le Ministère de tutelle ainsi que la Présidente du Conseil d’administration ont été aussitôt informés, de même que la principale intéressée, victime de cette diffamation. Le jeudi 6 septembre, le même dossier a été pourtant renvoyé à d’autres destinataires, rendant la situation explosive.

Le Ministère doit intervenir immédiatement et faire cesser des méthodes dignes de temps que l’on croyait révolus qui entachent à nouveau gravement l’image de l’Ecole : enquête secrète diligentée sur les fonds de l’école, attaque de la vie privée de nos collègues, appels à délation...