Résultats des élections CNESERAC pour les personnnels scientifiques du ministère

Le dépouillement du vote pour l’élection de représentants au CNESERAC, le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche art et culture, s’est déroulé jeudi 12 juillet toute la journée.

La FSU présentait des listes dans les quatre scrutins correspondant aux personnels scientifiques du ministère, hors enseignement.

Voici les résultats :

Scrutin 11 : corps de recherche (ingénieurs de recherche, ingénieurs d’études, assistants ingénieurs et techniciens de recherche) :

CGT : 58 voix
FSU : 105
résultat : 1 siège CGT, 1 siège FSU

Scrutin 12 : personnels de conservation (conservateurs du patrimoine et conservateurs des bibliothèques) :

CFDT : 205 voix
FSU : 121
Louvre  : 95
CGT : 88
résultat : 1 siège CFDT, 1 siège FSU

La liste dite « Louvre » était une liste composée uniquement de conservateurs du Louvre.


Scrutin 13 : personnels de documentation (chargés d’études documentaires et secrétaires de documentation)

CFDT : 80 voix
CGT : 78
FSU : 41
« Patrimoine, recherche et documentation » : 48
« AD + ANOM » : 28
« BEAR » : 14

le plus petit corps électoral avec le plus grand nombres de listes (avec trois listes non syndicales)
résultat à l’arrivée : 1 siège CFDT

Scrutin 14 : contractuels de recherche

CGT : 284
FSU : 246

résultat : 1 siège CGT, 1 siège FSU.

au total donc, la FSU sera représentée :

- dans les corps de recherche : Clotilde Boust (C2RMF), Nathalie Simonnot (ENSA Versailles)

- dans les corps de conservation : Patricia Mary (DGPAT, bureau patrimoine mobilier et instrumental), Martine Mauvieux (BNF)

- chez les contractuels de recherche : Sophie Nourissat (INRAP), Gaëlle Robert (INRAP aussi)

Un grand merci pour tous ceux et toutes celles qui ont voté pour les listes FSU lors de cette élection.

Et bravo, et bon courage pour nos siégeantes, elles porteront au sein de l’instance les mandats que nous avons développé durant la campagne :

- le respect des métiers se traduisant par une reconnaissance statutaire adéquate
- une possibilité réelle de pratiquer des activités de recherche distinctes des activités de service
- une prise en compte de l’activité de recherche en temps que telle dans le cadre de l’évaluation

Au passage, vous remarquerez les effets étranges induits par une application baroque de la loi sur la parité... On observe la présence de quelques équipes de garçons dans les listes élues CFDT et CGT, ça équilibre un peu...
Nous l’avons dit lors de la préparation de l’élection, sans être entendus, le fait d’imposer des paires de candidat.e.s (titulaire + suppléant.e) du même sexe est tout à fait contre-productif en termes de parité. Espérons que l’on pourra s’y prendre autrement la prochaine fois.

Par ailleurs : il apparaît que certains plis envoyés ne sont jamais arrivés, merci à l’administration d’essayer de savoir rapidement pourquoi et dans quelles proportions.

Partager cette page