Préavis de grève à la DRAC Occitanie pour le 9 novembre 2017

CGT Culture – SNAC-FSU – Sud Culture Solidaires

Madame la Ministre,

Veuillez trouver ci-dessous une communication à votre intention émanant des sections syndicales de nos trois organisations à la DRAC Occitanie :

Après deux réunions plénières des agent.e.s de la DRAC Occitanie à Narbonne en septembre 2015 et septembre 2016, après un séminaire à Gruissan au printemps dernier, après les journées de concertation avec le personnel des 13 et 19 juin 2017, de nouveau nous est imposée une de ces journées à la solennité de parade, où la Direction vantera les réussites, le « formidable travail des équipes », devant un parterre épuisé par les chocs encaissés depuis près de deux ans.

Cette fois-ci, nous ne souhaitons plus y participer.

La réalité de la perte de sens de nos missions, exprimée par tous les personnels lors des précédentes réunions, n’est pas entendue, et la perte de qualité du service public est patente et ressentie par nos partenaires de plus en plus inquiets.

- les agent.e.s refusent le simulacre de concertation dans le cadre de l’élaboration du nouveau projet de service alors qu’une nouvelle révision des missions le rend d’ores et déjà caduc : ils.elles demandent que les décisions qui touchent à la stratégie de la DRAC, à la communication interne, aux circuits décisionnels soient prises en transparence et non pas sous la contrainte unique de l’urgence.

- Les agent.e.s ne sont pas écouté.e.s quand ils.elles signalent les difficultés de leurs services qui perdurent et s’aggravent depuis 2 ans : ils.elles demandent que des réponses claires et immédiates soient apportées à leurs problèmes quotidiens.

- Les agent.e.s réclament que soit reconnue la spécificité de leur expertise, expertise régulièrement louée dans des discours démagogiques, mais qui, dans les faits, leur est de plus en plus déniée, en particulier quand des décisions sont prises par la Direction sans concertation et même sans information des équipes.

- Les agent.e.s refusent de participer à des démonstrations d’une pseudo-réussite qui maquillent les réalités désastreuses vécues douloureusement (augmentation du nombre et durée des congés maladie en 2017) par toutes les catégories de personnel dans tous les services de notre direction régionale : nous exigeons le renforcement des services « support » comme des services métiers.

Nous ne souhaitons pas être occupé.e.s par des groupes de travail inutiles, diverti.e.s par une fausse convivialité, endormi.e.s par les paroles creuses de la novlangue administrative lors d’une réunion du personnel qui apparaît comme une dépense provocatrice à l’heure où on nous demande de faire des économies de transports et où l’on nous menace de limiter nos déplacements professionnels.

Que nos métiers relèvent de la sphère technique, administrative ou scientifique, nous défendons notre expertise et notre sens du service public. Nous souhaitons que soient enfin faits les choix permettant d’exercer nos missions dans des conditions d’efficacité requises par la situation nationale.

Compte tenu de l’absence de toute possibilité de résolution, au niveau local, des problèmes évoqués ci-dessus, nous vous prions de considérer la présente comme un préavis de grève pour la journée du 9 novembre 2017 couvrant l’ensemble du personnel de la DRAC Occitanie (ce préavis comprend la nuitée en amont de cette journée pour les personnels travaillant en horaires décalés).

Nous vous prions agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos parfaites considérations.
Pour un Ministère de la Culture au service de toutes et tous sur l’ensemble du territoire.

Version imprimable