Pourquoi le SNAC-FSU se mobilise contre l’extrême-droite

(actualisé le )

Depuis les élections -municipales et européennes- la montée du vote d’extrême droite représente une menace de premier plan. Dans cette période de crise intense et de décrédibilisation de l’alternance socialiste, le vote pour le FN et ses alliés devient pour une part grandissante de la population le vote ultime de contestation. La situation est préoccupante. Le Front National veut se présenter désormais comme un parti légitime qui œuvrerait dans le cadre de la démocratie républicaine. Il gomme soigneusement son histoire et sa nature et récupère en vrac tous les thèmes qui lui semblent porteurs.

Il est urgent et important de rappeler la véritable nature du FN et ce que représente la pensée d’extrême droite contre toutes les valeurs et les fondamentaux qui portent notre action syndicale. A l’origine, c’est bien sûr la Crise et la politique sociale-libérale actuelle qui en sont cause, mais lutter contre l’extrême droite ne signifie pas conforter les partis « de pouvoir ». Au contraire, cela permet de pointer la perméabilité des discours et de les dénoncer d’où qu’ils viennent.

Porté par la vague électorale et la désespérance généralisée, le FN cherche à rafler de plus en plus large : appel aux syndicalistes, appels aux fonctionnaires, appels aux enseignants... La Culture ne restera pas longtemps à l’écart.

C’est maintenant une lutte ouverte qui se dessine avec les syndicats en général et la FSU en particulier. Et c’est pourquoi le SNAC a choisi de participer, au sein de la FSU et au delà, aux réflexions et actions qui se mettent en place : groupe de réflexion interne à la FSU, Visa (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes), Intersyndicale « Unis contre l’Extrême Droite », Conex (Coordination nationale contre l’extrême droite)...

Un groupe de travail et de vigilance a été constitué au sein du SNAC pour suivre plus précisément cette question, tant en France qu’en Europe.

Ce groupe se propose de travailler sur 3 points :
- établir une documentation de base pour servir de références et de boite à outils
- pointer les faits significatifs de la montée de l’extrême-droite, particulièrement dans la politique culturelle
- assurer la liaison avec les diverses luttes qui se déploient contre l’extrême droite.

Tous ceux qui sont intéressés par le sujet seront les bienvenus.

Décembre 2014