Lettre ouverte à la direction de la Bpi

Un service public… sans public… est-il essentiel ?
Un service public… sans public… exige-t-il du présentiel ?

La décision de faire revenir sur site des agent.e.s, alors que la bibliothèque est fermée au public, nous nous interrogeons sur l’objectif et les priorités de la direction dans un contexte d’urgence sanitaire et d’alerte attentat. Nous avons des questions, nous attendons des réponses !

Confinement national

1/ Pensez-vous que la situation sanitaire soit meilleure aujourd’hui qu’en mars dernier ?

2/ Pensez-vous que la Bpi participe à l’effort collectif pour limiter l’engorgement des hôpitaux en obligeant des agents à venir sur place alors que la bibliothèque est fermée au public ?

3/ Pensez-vous que la Bpi fermée au public devienne un service public essentiel, nécessitant la présence des agent.e.s quitte à leur faire prendre des risques ?

4/ Pensez-vous qu’envoyer une attestation de déplacement pour venir travailler sur site avant même de communiquer au personnel sur la situation à la Bpi le jour où Santé publique France annonce 416 morts dans les seuls hôpitaux soit une bonne façon de communiquer ?

Application des circulaires

5/ Comment avez-vous anticipé la situation actuelle, prévisible depuis des mois et soulignée par moults circulaires depuis octobre ?

6/ Pensez-vous avoir appliqué les principes de bienveillance et mis en œuvre tous les moyens de prévention nécessaires ?

7/ Avez-vous appliqué la règle qui consiste à placer en télétravail tous les agents dont les fonctions peuvent être exercées totalement ou principalement à distance ?

8/ Pensez-vous avoir réduit au maximum le temps de présence pour l’exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail ?

Organisation du télétravail

9/ “Le ministère de la Culture et ses structures mettent par ailleurs tout en œuvre pour accélérer la fourniture des outils de mobilité aux agents qui n’en disposent pas encore : pont téléphonique, téléphone mobile, ordinateur portable, clé RSA, etc.” (source : Principes d’organisation du travail au ministère de la Culture à compter du 30 octobre 2020) :
Avez-vous accéléré la fourniture des outils de mobilité aux agents ? Quel est le nombre des équipement prêtés actuellement ? Combien de nouveaux portables sont attendus, et quand ? Quels sont les critères de priorité ?

Présence sur site / santé et crise sanitaire

10/ Pourquoi cette volonté de faire revenir sur site les agents dans un contexte sanitaire grave ?

11/ Pourquoi ne pas mettre en ASA les personnels qui ne peuvent pas télétravailler, comme la loi le permet ?

12/ Comment comptez-vous protéger les agent.e.s qui, pour venir et repartir, empruntent des transports bondés alors que la transmission dans ces lieux de brassage semblent se préciser ?

13/ Vous semble-t-il prioritaire de favoriser les chantiers sur site plutôt que de mener des chantiers à distance ?

14/ Pensez-vous que ranger et distribuer des masques soient des tâches d’intérêt général dans un contexte de confinement national et de Bpi fermée au public ? Pensez-vous que la demande faite à des agents d‘assurer des permanences est raisonnable ?

15/ Dans une bibliothèque fermée pour au moins un mois, le catalogage ou la mise en rayon des documents sont-ils urgents ? L’afflux prochain d’ouvrages désherbés dans le service retraitement a t-il été évalué en fonction des ressources humaines de ce service ?

16/ Pourquoi faire venir certains collègues au moins 3 jours par semaine, au mépris de l’aggravation quotidienne de la situation sanitaire, alors que la bibliothèque est fermée, le travail des fournisseurs ralenti, la venue des associations partenaires impossible ?

Risques Psycho Sociaux

17/ Quelles leçons avez-vous tiré du premier confinement ?

18/ Ne pensez-vous pas que obliger les personnels à venir travailler sur site puisse générer de la souffrance au travail ?

19/ Quel accompagnement et quels dispositifs urgents allez vous mettre en place pour les personnels (titulaires et contractuels) dans cette période à haut risque ?

Et pour conclure !

20/ De quelle façon avez-vous anticipé une très probable aggravation de la crise ?

Nous écrire : snacfsubpi@gmail.com

Version imprimable