Lettre ouverte à la DRAC Centre Val-de-Loire

Inter-syndicale DRAC Centre-Val-de-Loire - UNSA / FSU / CGT

Madame la Directrice,

Dans le cadre des enquêtes CHSCT en cours, il apparaît que nombre d’agents s’interrogent sur le mode de propositions/attributions des promotions.
Le rapport présenté au CHSCT par le snac-FSU en novembre 2016 pointait déjà cette question comme un « sujet brûlant et générateur du ressenti d’injustice », cela d’autant plus que les règles en sont mal définies, entachées d’arbitraire et de clientélisme.
Dans le contexte présent de la conférence RH, de la campagne d’évaluation 2016 et des arbitrages en cours pour les promotions, des agents continuent de venir exprimer aux représentants syndicaux leurs frustrations, colère ou sentiment d’injustice. On constate également une reprise préoccupante des arrêts maladie, dont certains apparaissent clairement, au regard des témoignages recueillis,
corrélés au travail.
Dans ce contexte, déjà très déstabilisé, ces témoignages marquent une aggravation des risques pour la santé au travail.
Les membres du CHSCT, représentant le personnel, vous alertent *, sur l’aggravation du risque déjà identifié et demandent que soient rendus publics dans les meilleurs délais les principes et processus retenus pour l’établissement des tableaux de promotion et la façon dont les chefs de service sont associés – ou pas – aux arbitrages.
Veuillez agréer, madame la directrice, nos sincères salutations syndicales.

Pour la CGT : N. PARNAUD - Pour le SNAC FSU : Ph. BRUNET – Pour l’UNSA : A. Gosseaume

* Art. L4131-2 du Code du Travail

Partager cette page