“Jusqu’ici tout va bien ?”

(actualisé le )

2016 ? Open seven days, welcome, ticket on line !

Coup de projecteur sur le Louvre de demain : le musée est devenu une plateforme de flux touristiques surveillée par des drones. Interdiction de promenade ! Ni flânerie ni balade ! Le ticket acheté en ligne est horodaté et le parcours est programmé, balisé, standardisé.

Les réserves ont été délocalisées en totalité à Lens Liévin sur une plateforme logistique de prêt d’oeuvres, dans un entrepôt construit à l’image des grandes centrales de vente en ligne : allées, chariots, palettes, la manutention se pratique par système de guidage vocal centralisé. Les oeuvres, inaccessibles à tous, sont désormais destockables. La rentabilisation est quasi-totale.

Les ressources humaines ont été drastiquement réduites et divisées en deux secteurs distincts : le pôle de stratégie marketing au Louvre et le pôle de maintenance à Liévin. Est-ce l’avenir que l’on souhaite pour notre musée ? Pour les oeuvres ?

la suite du 4 pages dans le pdf.