INRAP : le feu aussi au siège !

Monsieur le Président du CHSCT siège,

Nous nous étonnons que l’ordre du jour transmis pour le CHSCT spécial du siège ne corresponde pas à celui dont nous avions convenu lors de notre réunion préparatoire du 17 novembre, deux points ayant été retirés, et cela sans explication aucune de votre part.

Par ailleurs, la documentation concernant le point sensible des situations individuelles de RPS, et ce alors que l’établissement est censé travailler sur la prévention des RPS relève d’un document de travail interne et non d’un document destiné à éclairer l’avis des instances. La présentation de la réorganisation de la DST inscrite dans le suivi des points aurait, de même, due être accompagnée d’une documentation qui ne nous a pas été fournie.

Dans ces conditions, nous ne siégerons pas le 11 décembre, constatant comme nos collègues du CHSCT central, la dérive de la tenue des instances du siège et le non-respect de la réglementation.

Nous vous demandons d’y remédier pour la prochaine convocation.

Meilleures salutations

La secrétaire adjointe Catherine Marcille pour l’ensemble des représentants SGPA-CGT et SNAC-FSU.