FLOP INFO : PATRONUM ... via OUTLOOK et WETRANSFER

QUOI DE NEUF DANS LE FLOP ?

A QUOI RESSEMBLE LA VIE AGENTS DES UDAP DEPUIS LA MISE EN PLACE DE L’OUTIL PATRONUM ?

Dans un précédent message, nous vous informions des problèmes que risquait de poser le déploiement de PATRONUM, l’application informatique censée permettre la dématérialisation d’un certain nombre de procédures intéressant les DRAC (pour les domaines de l’archéologie et des MH) et surtout, dans un premier temps, les Unités Départementales de l’Architecture et du Patrimoine (UDAP). Ça n’a pas raté, la situation de nombreux collègues en UDAP relève aujourd’hui de la logique Shadok la plus parfaite.

Normalement, l’outil PATRONUM, c’est un processus limpide. Depuis janvier : les dossiers d’autorisation d’urbanisme sont versés par la collectivité sur Plat’au, transmis à l’UDAP via l’application PATRONUM, et les agents n’ont plus qu’à instruire. C’est simple, ça facilite la vie des agents, on en profite depuis quatre mois déjà !

Le FLOP sait bien qu’en réalité, l’outil PATRONUM est en phase de test. On en convient : Il plantouille, il bugge… et parfois, c’est le blackout, notamment quand Plat’au ne répond plus.

Si ça ne fonctionne pas, officiellement, on fonctionne à l’ancienne : la mairie imprime les dossiers, Plat’au est court-circuité par La Poste, et on profite de nos derniers moments avec ce bon vieux Gestauran (l’ancien logiciel de traitement des autorisations d’urbanisme).

MAIS Le FLOP s’est renseigné, et sachez qu’on peut quand même travailler sur PATRONUM qui plante ! Dans certaines UDAP, on se débrouille pour rester en « tout numérique » en suivant le Plan de Continuité d’Activité (PCA).

ZOOM SUR…

Si Plat’au ne fonctionne pas, Le FLOP vous révèle en avant-première ce fameux PCA :

- Donner à la mairie une adresse courriel ;
- Si vous avez des centaines de mairies, renouvelez l’étape 1 ;
- Eventuellement la mission numérique peut vous ouvrir une adresse mail de service dédiée ;
- La mairie vous envoie les pièces des dossiers par courriel sur une messagerie OUTLOOK ;
- Si c’est trop lourd, vous pouvez passer par WETRANSFER ;
- Téléchargez le fichier ;
- Eventuellement la mission numérique pourra vous faire de la place sur le serveur ;
- Ouvrez les pièces ;
- Si elles sont bien nommées c’est bien, sinon, vous verrez en les ouvrant ce que c’est ;
- Eventuellement, renommez les pièces, parce que de toute façon il n’y a pas de nomenclature ;
- Allez sur PATRONUM et retrouvez le dossier envoyé par la collectivité sans les pièces (qui ont été envoyées par le canal cité en étape 2) ;
- Eventuellement si la collectivité n’a pas enregistré le dossier, saisissez le dossier en mode manuel ;
- Instruisez le dossier ;
- Eventuellement si les plans sont grands, allez sur l’écran géant ;
- Eventuellement si vous n’arrivez pas à afficher les pièces, imprimez les plans (si vous avez de l’encre dans le copieur) ;
- Envoyez le dossier en signature ;
- Eventuellement pour être sûr, faites une double saisie sur Gestauran .

FIN DE LA PROCEDURE (vous êtes encore là ?)
Et les Shadoks pompaient, pompaient...

PLUS D’INFO

Concernant les questions suivantes relayées par le FLOP :

- c’est très fastidieux la sélection de chaque servitude MH dans l’instruction ;
- c’est complexe les pièces pour lesquelles on n’a pas de nomenclature DP1, DP2… ou PC1, PC2… ;
- c’est pas possible le parapheur où on ne peut pas reprendre directement les avis ;
- c’est pas adapté de faire défiler toutes les pages ;
- …

Réponse : "les développeurs sont sur le sujet".

FLOP vs SNAC FSU

Le SNAC FSU alerte à nouveau sur le risque de surcharge important pour les agents en UDAP dans le cadre du déploiement du Système d’information patrimonial en phase de test :

- Il demande à ce que les dossiers soient transmis au travers des solutions sécurisées et validées qui doivent être rendues fonctionnelles ;
- Il demande à ce que le plan de continuité d’activité « tout numérique » ne soit mis en place qu’au regard de moyens suffisants pour pallier les étapes supplémentaires ou doublons ;
- Il demande à ce que les délais associés à la phase de test soient intégrés dans l’objectif de mise en œuvre opérationnelle de l’application ;
- Il demande l’intégration à l’application des particularités ergonomiques liées à l’instruction de masse en UDAP.