Déclaration de l’équipe des conservateurs du patrimoine du Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

(actualisé le )

Un an après la nomination du nouveau directeur du SCN Musée d’Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, de nombreux dysfonctionnements se sont accumulés, qui mettent désormais en péril la bonne marche de l’établissement, le bien-être au travail de ses agents, comme le devenir de l’institution elle-même. En effet, force est de constater l’opacité de la gestion administrative et financière, l’incohérence de la gestion du personnel, la méconnaissance des différents métiers liés à l’établissement, ainsi que la mise à l’écart des personnels dans les prises de décision les concernant directement, aussi bien dans les domaines techniques, scientifiques que culturels. Bien que signalées à plusieurs reprises à la direction de l’établissement, ces difficultés n’ont pas été entendues, produisant un sentiment de dévalorisation des personnels et menaçant l’établissement de perdre sa substance historique et archéologique. Estimant qu’elle a épuisé toutes les voies possibles pour rétablir le dialogue au moment où se joue l’avenir de l’établissement avec la préparation de son projet scientifique et culturel, l’équipe des conservateurs du patrimoine se voit contrainte de demander que Madame la Ministre de la Culture et de la Communication veuille bien diligenter une inspection du SCN par l’Inspection générale des Affaires culturelles.

Saint-Germain-en-Laye, le 7 juin 2013

Partager cette page