Communiqué de l’intersyndicale du C2RMF suite au CHSCT du 14 décembre 2020

CFDT-CGT-FSU

Lors du dernier CHSCT, du 14 décembre 2020, l’ensemble des organisations syndicales ont voté non à l’unanimité au projet d’établissement présenté ce jour en séance.
Les organisations syndicales ont salué le travail fourni par le comité de direction du C2RMF ainsi que l’opportunité de pouvoir donner un avis sur le sujet au nom des agents, avant l’étude du futur organigramme et du projet par le comité technique (CT) musées.
Comme vous, agents, l’aviez demandé très massivement lors de la consultation durant la heure mensuelle d’information (HMI) du 10 décembre, les organisations syndicales ont exprimé vos arguments et porté les interrogations que vous aviez fait valoir, à savoir :
Une arrivée très tardive du projet (5 ans) et à quelques mois du départ en retraite de notre direction ;

- Un constat certes conséquent, mais biaisé et inégal. Il soulève bien les difficultés qu’ont pu révéler les « enquêtes » extérieures (Toit de Soi, Degest), mais les propositions ne répondent pas aux problèmes ;

- L’absence d’opérationnel dans les propositions de plan d’action : après des années d’expertises, de tergiversations des directions, on s’attendait à du concret !

- Un organigramme fonctionnel manquant ;

- Des questionnements autour de la définition même du fonctionnement par projet et qui le mettra en place ;

- L’absence du télétravail dans le projet d’établissement ;

- Un énorme doute sur le réalisme du projet quand on voit la difficulté pendant et après le confinement à donner les bons outils informatiques aux agents et à accéder à leurs données ;

- L’articulation de la recherche au C2RMF avec les axes de UMR et de la FR, ainsi que son positionnement dans ERIHS méritent d’être pensées ;

- La question des carrières ainsi que l’évaluation des agents en mode projet ;

- La prise en compte de la pyramide des âges et le devenir des compétences spécifiques.

Malgré les réponses de la direction aux questionnements des agents, les organisations syndicales n’ont pas été convaincues par celles-ci et ont voté non.
Passé la stupeur du non massif, la représentante de la direction générale des patrimoines (DGP) a demandé la raison de ce vote contre et unanime.
Nous avons alors exprimé que l’équipe de direction, qui sera renouvelée à 60 % dans moins d’un an, n’était pas la plus légitime pour parler de l’avenir du C2RMF. Le calendrier a aussi une grande importance : deux des chefs de département seront remplacés avant le départ de la directrice. Ne vaudrait-il pas mieux laisser à la prochaine direction le soin de choisir deux de ses plus proches collaborateurs ? Les candidats au poste apprécieraient certainement cette opportunité.
D’ailleurs, faut-il s’étonner du rejet du projet sachant qu’il a été annoncé comme “abandonné, mis aux oubliettes” à l’ensemble des agents de l’un des départements une semaine avant l’envoi du document ?
La représentante de la DGP a expliqué que ce projet était la base de travail de la future direction qui aura en charge la mise en œuvre du plan d’action.
La direction a alors proposé de faire un plan de “préfiguration d’organisation du service sur deux/trois sujets phares” et “de faire une expérimentation de ceux-ci”, mais elle ne fera pas le plan d’action.
La DGP et la direction re-soumettront le projet d’établissement au vote lors du prochain CHSCT début 2021 après mise à jour et intégration des remarques des organisations syndicales.
Dès que ces propositions seront disponibles, la prochaine HMI sera particulièrement importante pour recueillir vos avis et les porter en instance.
Rendez-vous à la prochaine heure mensuelle d’information.

Point spécial :
Lors des questions diverses, à la demande des organisations syndicales, un point spécial sur toutes les discriminations et les agissements sexistes ou raciste etc, des procédures d’alerte aux solutions sera à l’ordre du jour du prochain CHSCT. Si vous êtes victime, témoin ou avez des questions, contactez vos représentants du personnel, la démarche est strictement confidentielle.

Version imprimable