CNC

Le centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) est un établissement public administratif du ministère de la culture qui assure « l’unité de conception et de mise en œuvre de la politique de l’État dans les domaines du cinéma et des autres arts et industries de l’image animée ».

Le secrétaire de la section CNC est François Vohl

Les instances représentatives du CNC


Articles de cette rubrique

  • Violence managériale sexiste au CNC, aucune évolution

    Lettre ouverte à Madame la Ministre de la Culture
    Madame la Ministre
    Le 3 octobre 2017, le SNAC-FSU vous a interpellée pendant le comité technique ministériel sur l’utilisation sexiste d’une affiche de film dans le bureau d’un directeur du Centre National du Cinéma. A ce jour, cette image est (...)

  • Violence managériale sexiste : de « l’Exercice de l’Etat » au CNC

    La scène : le bureau d’un directeur du CNC. Sur le mur derrière lui : la photo d’une femme nue à quatre pattes devant un crocodile. Face à lui : une agente de son service, convoquée dans le cadre professionnel… ambiance. Fin de la séquence.
    Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) (...)

  • CNC : le bûcher des vanités

    Le dernier Comité technique qui s’est tenu le 11 juillet 2016 a été marqué par deux votes unanimement défavorables de la part de vos représentants.
    Conformément à la réglementation, en cas de vote unanime défavorable des représentants du personnel, les projets font l’objet d’un réexamen et une nouvelle (...)

  • Impasse tragique

    Les mouvements sociaux qui éclatent sur tout le territoire et dans les différents secteurs d’activité contre la loi travail sont emblématiques de tout le mécontentement accumulé depuis de nombreux mois.
    La politique libérale d’un président élu sur un programme dont il a trahi quasiment tous les (...)

  • CNC, extension du domaine de la lutte

    Fait sans précédent au CNC, tous les élus siégeant en Commission consultative paritaire ont démissionné collectivement de leur mandat le lundi 25 janvier.
    Les élus ne veulent plus servir d’alibi à l’administration en siégeant dans une instance où leur rôle est réduit à néant.
    En effet, les conditions (...)

Partager cette page