CNC

Le centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) est un établissement public administratif du ministère de la culture qui assure « l’unité de conception et de mise en œuvre de la politique de l’État dans les domaines du cinéma et des autres arts et industries de l’image animée ».

Le secrétaire de la section CNC est Robert Poupard

Instances du CNC


Articles de cette rubrique

  • CNC : Compte rendu de la HMI du 18 mai 2018

    Nous remercions les agents présents ce vendredi 18 mai, veille de Pentecôte, d’avoir participé à cette réunion afin de faire un point sur l’état du dialogue social au CNC et le déménagement boulevard Raspail. Suite au souhait des présents, nous avons établi ce compte rendu pour informer le plus largement (...)

  • CNC : Blow Up

    La direction du CNC demande à ses agents de se faire prendre en photo dans le cadre de la mise en place d’une gestion automatisée du temps de travail. Elle omet cependant de les informer sur les dispositions légales qui encadrent cette demande.
    Depuis la parution du flash info du 4 mai, nous (...)

  • CNC : les Temps modernes

    ou Le 1er jour de pointage de Sonia
    « Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être fortuite. »
    Nous sommes le 1er juillet 2018. Sonia vient de se réveiller et prend son petit déjeuner.
    Elle aimerait bien écouter la matinale de France Inter mais (...)

  • CNC encore, les chasses du comte Zaroff

    Suite à la résolution votée par le personnel lors de la HMI du 30 janvier, une douzaine d’agents ont informé vos représentants de leur intention d’arrêter leur participation au test du logiciel Octime et sont venus grossir les rangs de ceux ayant déjà abandonné ce pointage virtuel, 4 fois par jour. (...)

  • CNC toujours, le « progrès social » obligatoire...

    FSU - UNSA - CGT
    En guise de réponse aux revendications déposées lundi 5 février par 50 agents, sur le bureau de Christophe Tardieu, la secrétaire générale rappelle ses positions intangibles et notre devoir d’obéissance. Cette rhétorique en boucle tranche avec le discours des vœux dans lequel Christophe (...)

Partager cette page