Bienvenue

(actualisé le )

Syndicat FSU de la culture, le SNAC syndique les personnels des services culturels de l’État, des collectivités territoriales, et les personnels permanents ou intermittents des métiers culturels artistiques et techniques relevant du droit privé.

Nos mandats

Nos statuts

La situation sociale est difficile. Les attaques contre le droit du travail dans le privé sont importantes
Pour les services publics, il s’agit encore et toujours de réduire la voilure. La décentralisation sert de prétexte au rétrécissement des champs d’action de l’ État. Depuis 1995 et le retrait du plan Juppé les victoires se font rares. L’action syndicale ressemblerait à un combat d’arrière-garde ? Certainement pas !

Avons-nous, avez-vous d’autre alternative ? Y a-t-il d’autres choix que de faire naître sur le lieu de travail (comme ailleurs du reste) des solidarités qui passent nécessairement par des actions collectives ? La Fonction publique a longtemps servi de locomotive dans le domaine des acquis sociaux. Cela nous donne le devoir de continuer à agir en faveur d’une plus grande justice et solidarité sociale. La notion de solidarité s’entend pour nous de manière très large et s’applique tout autant à la défense d’un collègue qu’à la signature d’un texte de soutien aux sans-papiers. Peut-être ne pouvons-nous pas changer le monde, du moins pas tout de suite ! Mais nous pouvons réellement contribuer à le faire changer dans notre domaine. Loin de tout corporatisme c’est donc un syndicalisme militant que nous proposons :

  • parce que nous croyons en une Fonction publique d’ État qui peut et doit assurer son rôle de redistribution des richesses pour permettre l’accès gratuit aux services publics ;
  • parce que nous, nous croyons toujours en la possibilité de démocratiser la culture pour le plus grand nombre ;
  • parce que nous croyons en l’action collective ;
  • parce qu’il n’est pas envisageable de baisser les bras.

Nos textes de combat