Archéologie : appel à la mobilisation

CFDT CULTURE SGPA-CGT CULTURE SNAC-FSU SUD CULTURE SOLIDAIRES CNT-CCS

Donnedieu de Vabre : Un Ministre Menteur

L’intersyndicale a été reçue ce jour, dans le cadre du préavis de grève, par Michel Clément, Directeur de l’Architecture et du Patrimoine, Martine Marigeaud, Directrice de l’Administration Générale du Ministère, et Nicole Pot, Directrice Générale de l’INRAP.

Après une introduction assez courte, le Ministère étant au courant de la situation critique de l’Archéologie préventive, l’intersyndicale a demandé des réponses concrètes face aux revendications du préavis de grève.

Le 7 novembre à Metz, le Ministre s’est engagé à fournir les chiffres de l’emploi CDI autorisé à l’INRAP pour l’année 2007, lors de cette réunion de négociation.

UNE REUNION POUR RIEN !!!!!!

Pour chaque revendication, aucune information nouvelle n’a été apportée. Ni le ministre ni aucun membre du Cabinet n’était présent. Malgré une promesse vieille de 48 heures, aucun chiffre n’a été donné sur l’emploi, ni aucune tendance.

Pire .......

Lorsque l’intersyndicale expose les conditions sociales et professionnelles extrêmement difficiles vécues par les CDD de l’INRAP, la directrice de l’Administration générale reconnaît les difficultés, mais rétorque qu’en tant qu’archéologue « on choisit son métier ». Cet aspect hautain et méprisant montre une méconnaissance des conditions de travail des agents et une conception réactionnaire de la société, et de l’emploi. Cela montre aussi un mépris absolu de la mission du service public et du dialogue social.

Le scoop !!!!!

L’annonce de 12 créations de postes dans les SRA en 2006. D’une part nous le savions déjà , d’autre part l’intersyndicale a rétorqué que, depuis 2001, 45 emplois ont disparu.

Devant ce mépris, la délégation syndicale a demandé à être reçue par le Cabinet du Ministère. Le Conseiller Social s’est engagé, devant la gravité de la situation, à avancer des propositions par écrit dans la journée de ce vendredi 10 novembre, pour une reprise des négociations lundi 13 novembre.

Face à ces provocations et ces insultes, l’intersyndicale appelle à une mobilisation massive des agents et à la multiplication des actions en toutes heures et en tous lieux.

Paris, le 9 novembre 2006