31 mars : Unité syndicale pour les DRAC et pour l’ensemble des personnels du ministère de la culture

(actualisé le )

CFDT CFTC CGT FSU SUD UNSA

Nos organisations syndicales se sont rencontrées le 8 février pour construire l’unité et le rassemblement les plus larges et obtenir des réponses aux questions graves et importantes concernant l’avenir des services déconcentrés de la Culture.

La réforme territoriale, menée dans le plus grand désordre et sans réelle concertation, met les services déconcentrés du Ministère de la Culture sous une pression insupportable entraînant une situation préoccupante pour les personnels.

Ce sujet majeur n’est pas un sujet isolé. Les services déconcentrés représentent un tiers du ministère en budget et en personnel. Leur fragilisation en termes de crédits et d’emplois aura automatiquement des conséquences désastreuses sur les services centraux et leurs agents.

Cette réforme appelle donc à une solidarité des tous les agents parce qu’elle touche aux fonctions vitales de notre ministère, à sa présence et à son action sur l’ensemble du territoire national.

Nous devons donc persister dans l’exigence de l’arrêt des suppressions d’emplois, qui ont déjà fait des dégâts considérables, mais nous devons aussi exiger la création des postes nécessaires à l’accomplissement de nos missions dans des conditions de travail dignes. Il en va de la pérennité des missions de conception, de pilotage, de transmission, de diffusion, de reconnaissance et de valorisation de la culture sur tout le territoire.

Pour répondre à ces urgences, l’intersyndicale du ministère de la culture a décidé d’une journée nationale de grève et de mobilisation le 31 mars prochain.

Cette journée qui se propose de donner du sens, du nombre et du souffle au « tous ensemble » sera suivie d’autres initiatives pour l’amélioration des carrières, permettant à chacun d’exprimer ses revendications et à tous de se rassembler et d’agir dans l’unité.

Tous ensemble, nous allons nous faire entendre.
Nous allons faire progresser ce ministère.

Ensemble pour les services déconcentrés du ministère,
pour l’emploi et pour les droits de tous.

Ensemble pour le ministère de la culture

Paris, le 17 février 2016